Comment se préparer à l’oral pour un entretien ?

Publié le : 16 juin 20213 mins de lecture

Une fois que le candidat a été sélectionné, l’étape suivante concerne l’entretien. Il constitue une phase essentielle du processus de recrutement. Le recruteur détermine à ce stade le candidat final. Vous devez être capable de vous distinguer des autres postulants. Pour réussir un entretien, vous devez vous organiser physiquement, mais aussi mentalement. Il y a certaines erreurs à éviter ainsi que de bonnes pratiques à adopter. Dans ces conditions comment se prépare-t-on à un entretien ?

Bien connaître son sujet

La première chose à faire est d’anticiper l’entretien et de maîtriser votre sujet. Vous devez être en mesure de déterminer au préalable le sujet qui sera abordé. En général, votre interlocuteur vous demandera de vous présenter. Vous devez alors parler de vous et vous vendre. Après l’introduction, il sera nécessaire de mentionner les raisons pour lesquelles il devrait vous choisir. Pour ce faire, avant de vous rendre à l’entretien, assurez-vous de connaître l’institution à laquelle vous postulez et le poste qui vous concerne. Vos propos doivent refléter votre intérêt pour l’organisation et votre adhésion à ses principes et valeurs. N’hésitez pas à poser des questions sur l’établissement, des informations non présentes sur son site officiel, par exemple, pour démontrer votre motivation.

Toujours garder son calme

Un entretien peut devenir une source de stress. Après avoir trouvé tous les renseignements nécessaires dont vous aurez besoin lors de l’entretien, vous devez ensuite vous préparer psychologiquement. Pour cela, il vous faudra bien vous détendre avant l’entretien. Vous devez réussir à évacuer les tensions et les idées noires dans votre esprit. Vous pouvez par exemple vous entrainer en conditions réelles en vous mettant devant un miroir et en répétant votre présentation ainsi que le ton de la voix que vous devez avoir par exemple. Durant l’entretien, gardez absolument votre calme en ayant un style adapté. Essayez de ne jamais vous offusquer même si les questions que votre interlocuteur vous pose sont indiscrètes, absurdes ou incongrues.

Réussir à gérer la communication

Verbale ou non verbale, vous devez toujours réussir à communiquer avec votre interlocuteur. Outre les gestes, le ton et la variation de votre voix jouera aussi un rôle prépondérant. Vous devez avoir une voix au débit normal. Évitez d’avoir un flux vocal trop volubile ou trop rapide. Restez naturel et professionnel. Surveillez également votre langage. Les termes familiers et l’argot sont à proscrire lors d’un entretien. Essayez sans cesse de développer vos réponses avec clarté.

Plan du site